Max Rousseau & Vincent Béal, Plus vite que le coeur d'un mortel

16.00
 Max Rousseau & Vincent Béal, Plus vite que le coeur d'un mortel

Ségréguée, paupérisée et vidée, Cleveland est passée du statut de métropole florissante à celui de cauchemar urbain. Massivement démolis, ses quartiers noirs sont progressivement rendus à la nature. Les conservateurs y extraient les dernières richesses tandis que racisme et austérité avancent masqués derrière des algorithmes.

De ce paysage dystopique, une vision alternative émerge pourtant : celle d’un futur agricole et coopératif. Dix ans après le crash déclenché par l'effondrement des subprimes, ce livre offre une plongée dans l'épicentre de la dernière crise globale. En donnant la parole à celles et ceux qui sont confrontés au déclin extrême, il cherche à éclairer l'Amérique urbaine abandonnée.

Le livre est accompagné d'un travail de cartographie en couleur et de croquis.

13x20,5 cm ; 256p

Presse:
Le courrier des maires:
https://www.courrierdesmaires.fr/98698/les-politiques-dattractivite-dans-les-villes-en-declin-sont-contre-productives/

Le nouvel Observateur:
https://www.nouvelobs.com/idees/20211211.OBS52060/12-essais-pour-passer-l-hiver-et-offrir-a-noel.html

Les échos
https://www.lesechos.fr/idees-debats/livres/cleveland-symbole-de-lamerique-abandonnee-1775697

Télérama ( TT)
https://www.telerama.fr/livres/plus-vite-que-le-coeur-d-un-mortel-3-16122774.php